Arara Tour logo

Haghpat MonasteryLes moines du monastère de Haghpat  étudiaient la science, la théologie, la peinture et les livres copiés à la main. Le monastère était un monument de la prospérité du royaume arménien. On disait que l’esprit de compétition a contribué à la construction du monastère. Les moines ont construit un temple à proximité de Sanahin. L’un des élèves, nommé Hovannes, se vantait de pouvoir construire le meilleur temple.

L’architecte en chef a entendu la déclaration et a dit: «Je vous constate que les gens dont les paroles sont vides comme sonnerie, doivent quitter nos rangs. »

Avec cela, il a exclu un étudiant. Hovannes s’est déplacé dans le village voisin et a commencé la construction d’un temple et d’une forteresse. L’enseignant était curieux de la nouvelle construction et un jour il est parti pour le voir. En voyant la création magnifique il a pardonné les larmes aux yeux son étudiant audacieux.

L’architecte en chef a été tellement impressionné par tout qu’il a vu au’il l’a appelé «précieux», et dès ce moment  le monastère était connu comme Haghpat.

La légende raconte que pendant la position de chaque pierre du monastère un verset de l’Ecriture a été lu. De cette façon, déjà terminée, le lieu sacré serait un témoignage vivant du royaume arménien. L’étudiant a grandi et est devenu le célèbre moine Hovhannes le Sage. Il était bien connu en tant que scientifique, philosophe, poète et théologien, et aussi un réformateur du calendrier arménien. L’amour de Hovannes  envers la lecture était si grand qu’il pouvait passer des jours en solitude, mettant en ordre les manuscrits. Donc il était passionné par son travail, il lui arrivait souvent de perdre la sensation du temps et d’oublier de manger.

Même aujourd’hui, si vous appuyez vos mains contre les murs du monastère vous pouvez entendre le bruit de l’ancienne Psaumes.

Tous les paquets

Voyagez en Arménie