Arara Tour logo

Saghmosavank MonasteryPendant le temps où les barbares et les pilleurs ont occupé la Terre, il y avait un dirigeant puissant ayant le nom de Tamerlan. Quand Tamerlan et son armée ont envahi l’Arménie, ils ont tués les habitants, ils ont brûlé des temples, des maisons des gens. Même les manuscrits sur parchemin précieux, qui contenaient l’histoire de la nation arménienne, n’ont pas été sauvés.

Tamerlan est devenu gravement malade juste après ce bombardement. Devenant un lâche pitoyable, il avait peur de la mort qui approchait à grands pas. Il a promis de réaliser le souhait de  toute personne qui pourrait le guérir de cette maladie mortelle. Mais personne ne pouvait identifier la nature de la maladie mortelle.

Le monastère local, Saghmosavank, avait un prêtre qui est venu et a dit à Tamerlan qu’il avait le remède. Cependant, il allait donner le remède si Tamerlan serait d’accord à ses conditions. Il a dit à Tamerlan qu’il devait restituer les manuscrits de parchemin arméniens et les livres volés; il devait libérer autant de personnes capturées que son monastère pouvait contenir, et le dernier de tous, Tamerlan et son armée devaient quitter la terre d’Arménie, à condition de ne jamais y revenir.

Tamerlan a rapidement accepté les conditions, et le  prêtre de Saghmosavank est allé à le guérir. Il a utilisé des prières, des herbes et des charmes secrets.

 Puis Tamerlan a retourné des manuscrits et des livres volés, et a ensuite organisé le retour des captifs.

Les prisonniers sont entrés dans le monastère un par un. Une douzaine est entrée, une centaine est entrée, et plus encore. Ils sont entrés et ne sont pas sortis. Tamerlan est devenu furieux; il ne pouvait pas croire ce qu’il voyait. « Qu’est-ce que c’est que cela? », bredouillait-il. « Comment un si petit temple peut accueillir des milliers de personnes? Quel miracle est-ce? Qui sont ces gens? Nous devons quitter cet endroit immédiatement, avant que d’autres miracles catastrophiques ne commencent pas à se produire « .

Presque 70 000 prisonniers sont entrés au monastère. Le prêtre de Saghmosavank avait transformé les prisonniers en colombes, puis les avait relâchés à travers une fenêtre étroite de l’église. Les colombes se sont ensuite envolés loin de leurs montagnes natales, ont débarqué sur leurs maisons et se sont transformés aux gens.

La terre d’Arménie était de nouveau calme et libre de Tamerlan et de son armée.

Tous les paquets

Voyagez en Arménie