Arara Tour logo

vardavarA la fin du déluge, Noé a quitté l’Arche et il est descendu du mont Ararat dans une région aujourd’hui appelée Nakhitchevan.

Dans ce domaine aujourd’hui la terre reste abondante du sol alcalin en raison de l’inondation par l’eau salée qui couvrait la terre autrefois. La région est une terre sacrée, parce que le père de l’humanité y a été établi et décédé plus tard.

Pour commémoration du Déluge, chaque année le même jour Noé ordonnait à ses fils, qui étaient également installés à Nakhitchevan, de s’arroser de l’eau. Le même jour, pour la mémoire de la colombe qui  avait apporté à Noé une feuille d’olivier (cela signifiait que la terre était hors de l’eau), ils  lâchaient des colombes vers le ciel pendant de s’arroser.

Il est indiqué dans le vieil calendrier arménien que la fête a été célébrée au mois de Navasard (Août). Les résidents de Nakhitchevan montraient également le respect à la déesse de l’amour, de la beauté et de l’eau -‘Astghik ‘.

Et en ce jour spécial en août, les résidents étaient unifiés par des trois rituels-ils s’arrosaient de l’eau; lâchaient des colombes et aussi jetaient des pétales de rose l’un sur l’autre, pour respecter la déesse Astghik.

Les Arméniens appellent cette journée spéciale de célébration Vardavar (Festival de la Rose), qui est fêtée actuellement en Arménie. Beaucoup de visiteurs en Arménie sont surpris quand un jour donné au mois d’août les habitants font jaillir joyeusement de l’eau l’un sur l’autre, généralement dans les endroits les plus inattendus. Ils le font  en lâchant des colombes et en diffusant de pétales de roses. C’est un moment paisible quand les insultes réciproques sont oubliées.

On dit que les gens qui seront arrosés de l’eau jusqu’à la fin du jour, seront purifiés de la corruption et qu’avec des colombes volantes et l’arrosement de l’eau avec de pétales de rose, les visages des gens se transforment.

Tous les paquets

Voyagez en Arménie